Les raisons pour lesquelles l’Audi TT ne sera pas remplacée

Si en 2018, l’avenir de l’Audi TT était incertain, aujourd’hui, nous avons la confirmation que la date de dernière mise en vente de la marque allemande est fixée en 2022. Ce qui laisse moins de deux ans avant que la production de ce modèle cesse définitivement. Mais pourquoi le constructeur Audi a pris une décision aussi radicale ? Zoom sur les principales raisons !

Historique de l’Audi TT

L’Audi TT est un coupé qui a vu le jour en 1988. Après un peu plus de 30 années d’existence, ce coupé a connu des modifications conséquentes avec 3 générations successives. Aujourd’hui encore, vous pouvez profiter d’une Loa audi pour l’achat d’une nouvelle Audi TT.

Pourquoi l’Audi TT ne sera plus produite ?

Si ce sportif allemand a conquis de nombreux adeptes, Audi a quand même décidé de cesser la production pour de nombreuses raisons :

La vente de la dernière génération n’est pas assez remarquable

Pour faire simple, par rapport aux autres modèles conçus par Audi, la vente de la petite TT n’a pas connu un véritable succès. En effet, sur tout le territoire européen, Audi n’a réussi à vendre que 10 000 exemplaires en 2018. Pourtant, pour la Audi A3 par exemple, 140 000 véhicules ont été vendus pour la même année.

Cette situation s’explique par les besoins des acheteurs qui s’orientent surtout vers les modèles plus imposants comme les SUV et les voitures familiales.

Pour le PDG de la marque aux quatre anneaux, si la vente d’un véhicule ne se porte pas bien, alors pourquoi conserver le modèle ?

Pour le respect de la norme antipollution

Comme la Audi TT est une sportive, il s’en va de dire que la motorisation est également conséquente. En effet, avec un moteur atmosphérique et une puissance allant jusqu’à 400ch en fonction du modèle, la consommation en carburant est considérable. On enregistre une émission en CO2 de 159 à 167g/km en moyenne.

Or, en Europe, la norme stipule que l’émission de CO2 des nouveaux véhicules doit être de moins de 95g/km en 2020. Le non-respect de cette norme conduit le constructeur à être pénalisé par une amende de 95 euros par gramme de CO2/km.

Même si cette loi a été allégée pour l’année 2020, l’entrée en vigueur de cette norme sera effective en 2021.

En route vers l’électrification

La fabrication d’un modèle comme l’Audi TT demande un investissement conséquent. Les finitions, la conception d’un moteur sophistiqué pour parfaire le modèle sportif sont assez budgétivores. Pourtant le patron d’Audi affirme vouloir faire de l’économie pour mieux se préparer à la fabrication des modèles 100% électriques.

La marque aux quatre anneaux envisage de concevoir un modèle électrique haut de gamme. D’ailleurs, Audi ne s’arrêtera pas à mettre sur le marché un seul modèle de luxe, le constructeur prévoit une gamme de voitures électriques assez solide pour reprendre le dessus sur le marché de l’automobile.

Quelles seront les conséquences de ces sacrifices ?

Aux yeux des adeptes de la marque, la fin de l’Audi TT représente un grand sacrifice de la part de Audi. Elle développe actuellement ses technologies et son savoir-faire pour la conception de véhicules écologiques. En effet, le fabricant s’attèle à produire plus d’un million d’exemplaires de voitures électriques et hybrides pour devenir le leader des voitures écologiques.

Parmi ces modèles figureront certainement des berlines de luxe hybrides ou 100% électriques comme le projet Artemis.

La prochaine décennie représente donc un vrai défi pour le constructeur dans la mesure où la transition vers des véhicules non pollueurs prendront le relai face aux véhicules atmosphériques.

Quoi qu’il en soit, la Audi TT a marqué ses fidèles adeptes pendant plus de 30 années d’évolution. Il n’est pas encore pas très tard si vous décidez d’acheter votre Audi TT en Loa Audi. En effet, posséder le modèle emblématique d’une grande marque est toujours intéressant.